La chapelle Saint Léon IX du Rocher de Dabo
150 ans après la destruction du château de Dagsburg (ou Dabo) par Louis XIV, une première chapelle fut érigée en 1828 sur le rocher de Dabo en l'honneur de Saint Léon IX, fils de Hugues IV, Comte d'Eguisheim, et de Heilwige, fille du Comte de Dagsburg. Mais elle ne résista pas longtemps aux intempéries et fut démolie en 1889.

Les statues du chemin de croix datent de 1888. Les vitraux du chœur, représentant la visite de Saint Léon à Dabo et Saint Blaise guérissant un enfant par imposition des cierges furent créés par OTT Frères de Strasbourg.
La chapelle actuelle fut construite la même année dans le style roman du XIe siècle en y ajoutant une tour, qui selon le vœu de Stieve, fondateur du Club Vosgien, servirait de belvédère. Les travaux durèrent 2 ans. Au-dessus du porche, on remarque les armoiries des Comtes de Dagsburg et celles de Saint Léon sculptées dans le grès. Sous le porche, dans un renforcement de la tour, on découvre une piéta
  Mais toute l'attention est attirée par les vitraux qui sont au nombre de douze ; les couleurs jaillissent dans le rôle prépondérant de la lumière, mettant en évidence les différents thèmes de la vie de Marie.

Cet art sacré du vitrail fait parler les différentes scènes de la Sainte Famille dans une symbolique chrétienne vivante, éducative, créant une atmosphère de transcendance.

Il est le fruit de généreux concepteurs et donateurs qui ont matérialisé ce qu'ils possèdent de plus profond en eux-mêmes.